Lili Zaza 

Artiste peintre - plasticienne - poétesse - metteuse en scène

DSC06643-2.jpg

Ma peinture est un cri spontané.

L'intensité du sentiment d'Injustice découle de celui de l'Amour. Et pourtant leur contradiction provoque une révolte et rend la création nécessaire pour ne pas exploser. Créer devient un devoir pour sa propre émancipation, et une modeste participation à la conscience collective.

 

Les images du réel (photo, vidéo souvent issus de l'univers médiatique) ainsi que les images mentales d'ordre métaphorique sont les matériaux que j'utilise pour construire ma toile et son message. Je souhaite transmettre une dissection de certains événements et mécanismes existentiels, sociaux et politiques, tels les arguments sensibles pour un possible procès de l'Humanité. 

 

Dans mon travail, peinture et écriture sont liés, car l'image dépasse et exprime ce dont les mots sont incapables, et inversement. Ainsi, ma pratique artistique s'est élargit à la création de spectacle pour faire vivre et donner corps et voix aux histoires et personnages de mes tableaux. J'écris,  mets en scène, confectionne les costumes et la scénographie, et m'entoure de personnes de qualité pour œuvrer collectivement, pour créer des ponts entre Art et Militantisme.


   Plusieurs expériences ont modelés ma façon d'être au monde,

de concevoir l'Art dans son fond comme dans sa forme :

 mes voyages majoritairement en autostop (Espagne, Portugal, Europe centrale, pays des balkans, Scandinavie, Cuba), ma participation à des modes de vie autogestionnaires, le clown activisme, l'organisation d'ateliers de partage créatif pour faire des actions anti-pub poétiques, les expositions dans différents lieux vivants à Toulouse puis à Lyon, les mises en scène de mes textes et de poésies syriennes contemporaines,  les scènes ouvertes de slam, la création d'un fanzine poétique (https://racinehumaine.tumblr.com/), la collaboration avec un sculpteur syrien réfugié en Hollande, animation d'activité d'arts-plastiques avec des enfants, les cours de peinture à l'huile pris avec Gérard Dubois, l''atelier lecture autogéré au bar fédératif Les Clameurs, les scènes slams, les concerts-exposition du collectif Portraits de voix...